29 au 30 octobre 2016 : Passage à l’heure d’hiver

Contenu publié le : 19 octobre 2016 et modifié le: 20 octobre 2016

On y est presque ! c’est le dernier week-end d’Octobre… Et comme chaque année, encore plus effrayant que Halloween, c’est le changement d’heure !

horaire-hiver-2016Dans la nuit du Samedi 29 au Dimanche 30 Octobre 2016, nous allons reculer d’une heure. A 3h du matin, il sera 2h.

Même si le passage à l’heure d’hiver est en général mieux toléré (et oui, on a l’impression de dormir une heure de plus !), notre horloge biologique interne est très bien réglée et ce changement, même d’une heure a un retentissement sur notre rythme biologique. Stress, irritabilité, trouble du sommeil et de l’appétit peuvent être au rendez-vous les premiers jours.
En moyenne, il faut 8 jours pour s’adapter, mais pour les personnes souffrant de troubles du sommeil (notamment d’insomnie) et les enfants, il faut être particulièrement vigilant.

Alors, accrochez vos balais, mettez vos chapeaux de sorcières et suivez les conseils de la fée Morphée !

–    Préparer vous la veille,
Changer le soir vos horloges qui ne le font pas seules afin de ne pas avoir de doutes le lendemain sur le bon horaire !
Coucher vous un peu plus tard, pour commencer à décaler votre horloge (Bon cette étape, surtout pour les sujets du soir en plein weekend des sorcières, c’est plus facile !)

–    Dormez mieux !
Essayer de manger équilibré, sans trop de graisse et en limitant l’alcool, 2 à 3 heures avant le coucher. Votre repas a une véritable influence sur votre nuit.

– Faites vous aider par votre réveil, ou mieux encore, télécharger l’application gratuite Mon coach sommeil (réalisé par le Réseau Morphée) sur votre Smartphone Android ou Apple
Cela vous aidera à vous donner un rythme.

–    Le matin, faites-le plein de lumière et de sport !
Avec le passage à l’heure d’hiver, le but est d’avoir plus de lumière naturelle le matin, alors profitons-en !

–    Ne luttez pas !
Faites-le à votre rythme mais ne restez pas à l’heure d’été, vous risqueriez une adaptation  plus longue et une accumulation fatigue.

Mémo pour nos petits mangeurs de bonbons :
Par chance, les enfants sont en vacances scolaires pendant le changement d’horaire, ils auront comme cela plus de temps pour s’adapter. Vous pouvez retarder par quart d’heure leur heure de coucher la semaine précédant le changement.

Enregistrer

Enregistrer

Partagez ce contenu :

Soumettre un commentaire

Les champs requis sont marqués par *

*
*