Dormir avec son animal : Facilitateur ou perturbateur du sommeil ?

Contenu publié le : 4 mai 2017

Tel était un des sujets traités lors de la dernière journée du sommeil qui a eu lieu de le 17 Mars 2017 qui avait pour thème :

« co-spleeping : dormir à deux, avec son enfant, son animal ? « 

Les animaux de compagnie ont une place importante en France : 48% des français en possèdent au moins un.
Ils sont même plus de 62 millions d’après une étude TACCO/TNS SOFRES d’Avril 2015 ! Bon d’accord, la moitié sont des poissons ! Les chats représentent 20% des animaux de compagnie devant les chiens (12%). Dans cette même étude, nous y apprenons que 50,7% des personnes y sont attachées comme à un enfant et que 36,7% partagent leur chambre avec leur animal.

Le sommeil des animaux est très différent en fonction de l’espèce animal tant par sa quantité que par le type de sommeil qui est fait.
Les grands champions en terme de durée de sommeil sont les chauves-souris (20h/jour) et les koalas (22h/jour).
Voici quelques exemples des spécificités en fonction de l’espèce :
– Les animaux dit à sang chaud vont faire comme nous du sommeil paradoxal alors que les animaux à sang froid (serpent, crocodile…) en sont dépourvus à l’exception d’1min tous les 10ans !

– Les dauphins ont aussi un sommeil bien particulier car s’ils s’endormaient complètement ils couleraient. Ils dorment donc sur le coté avec une narine hors de l’eau, en fait ils n’endorment à chaque fois qu’un hémisphère de leur cerveau.

– Les oiseaux qu’en à eux disposent d’un système spécifique, mécanique, qui leur permet de bloquer leur articulation. Ainsi lorsqu’ils s’endorment ils disposent d’un tendon qui se met automatiquement en place et qui permet à leurs serres de rester accrochées. Ils ont un sommeil très bref par cycles de 30 secondes à 1min.

 
En ce qui concerne nos animaux favoris :

Le chat dort en moyenne 16h/ jour (le chaton et le chat âgé pouvant aller jusqu’à 20h/jour). Son rythme de sommeil est dit ultradien (comme les bébés !) c’est à dire des cycles très courts de sommeil. Le chat fait principalement du sommeil léger mais il fait par contre deux fois plus de sommeil paradoxal que l’homme.
Même si le chat est un animal nocturne (surtout au crépuscule et à l’aurore) car ne l’oublions pas c’est à la base un prédateur, il a la capacité de s’adapter et se « coller » au mode de vie de ses propriétaires. Au niveau des pathologies, il a été décrit des insomnies chez le chat mais ainsi que des apnées du sommeil (notamment chez les persans du fait de la morphologie de leur tête aplati).

Le chien quant à lui, est décidément le meilleur ami de l’Homme !
Son sommeil est très proche du notre. Il dort en général entre 12h et 15h/jour (jusqu’à 18h pour un chien âgé et 22h pour un chiot) avec une période idéale en 21h et 5h du matin. Il réalise des cycles de sommeil de 2h (1h30 de sommeil profond et 30min de sommeil paradoxal). Comme chez l’Homme, son sommeil se modifie avec l’âge : Il se fractionne et augmente donc son nombre de siestes mais aussi son nombre de réveils nocturnes… Il présente aussi en vieillissant une diminution de son sommeil paradoxal.

Alors bénéfices ou inconvénients à dormir avec son animal de compagnie ?

Il y a peu d’étude à ce sujet mais plutôt des situations de vie personnelles quand on fait des recherches à ce sujet.

On retrouve une étude américaine (Are Pets in the Bedroom a problem ? 2015 Mayo clinic) menée en 2015 dans un centre du sommeil. Cette étude montre que la majorité des patients dormant avec leur animal perçoivent cela comme non gênant voir bénéfique pour leur sommeil. Les inconvénients relevés sont pour les chiens : les aboiements, la demande d’aller uriner, le fait de gratter ; pour les chats : le fait de bouger beaucoup, de jouer et de manger la nuit.
Les avantages, majoritairement retrouvés sont le fait de ressentir un sentiment de sécurité, de se relaxer et de casser un sentiment de solitude.

Alors comment faire au mieux si on souhaite dormir avec notre animal de compagnie ?

Nous vous proposons quelques règles d’hygiène de sommeil pour de paisibles nuits avec votre animal, vous allez voir finalement elles sont très proches des nôtres ! (Profitez en pour relire les règles d’hygiène pour améliorer votre sommeil)

  • Maintenir des horaires réguliers !
  • Avoir un environnement calme et douillet
  • Son aire de repos doit être sécurisant
  • Respecter son sommeil, ce n’est pas un jouet !
  • Activités de jeux et interactions suffisantes la journée
  • Gérer au mieux son alimentation
  • Ne pas répondre lors des stimulations nocturnes

Dr Céline MARTINOT
Médecin coordonnateur du Réseau Morphée

Partagez ce contenu :

Soumettre un commentaire

Les champs requis sont marqués par *

*
*