Se lever tôt : une solution contre la dépression ?

Contenu publié le : 25 juin 2021 et modifié le: 25 juin 2021

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Colorado Boulder, du Broad Institute du MIT  et d’Harvard, portant sur  840 000 personnes, est en faveur de l’influence du chronotype  dans le risque de dépression. Ainsi les personnes qui ont tendance à se lever tôt ont moins de risques de développer une dépression que les couche-tard. 
Le chronotype est la tendance que nous avons à préférer naturellement certains horaires de sommeil plutôt que d’autres. Il se met en place à notre naissance et il peut être difficile de le modifier. Ne pas le suivre peut avoir une influence négative sur notre santé mentale.

Les lève-tôt seraient-ils favorisés ?

se lever tôt diminue les risques de dépressionsDe précédentes études ont mis en évidence que les couche-tard ont deux fois plus de risques de développer une dépression, indépendamment de leur temps de sommeil. En moyenne, on estime que se coucher une heure plus tôt, tout en gardant le même temps de sommeil, permettrait de diminuer de 23% le risque d’apparition de troubles dépressifs .

Changer ses horaires de sommeil pourrait donc être l’une des consignes à recommander dans le cas de prise en charge de troubles dépressifs.

Pourquoi se lever tôt cause cet effet ?

Il y a plusieurs façons d’expliquer ce phénomène. L’une des principales théories part du principe qu’en nous levant plus tôt, nous sommes d’avantage exposés à la lumière du jour, ce qui peut avoir un impact sur notre production de mélatonine, qui est une hormone responsable, entre autres, de la régulation de nos rythmes circadiens. Or une bonne synchronisation de nos rythmes favorise une stabilisation de l’humeur. 
Une autre théorie voudrait que les couche-tard, ayant un rythme circadien en décalage avec la majorité de la population, se sentent d’une certaine façon mis à l’écart. C’est ce qui favoriserait chez eux l’apparition de troubles dépressifs.

Quoiqu’il en soit, si vous êtes un oiseau de nuit et que vous souhaitez vous lever plus tôt, vous pouvez mettre en application ces conseils : couchez vous plus tôt, évitez les boissons énergisantes (thé ou café) dans l’après-midi, coupez les écrans dans la soirée (au moins 1 heure avant de vous coucher), et favorisez un réveil dynamique, en privilégiant un horaire de réveil matinal régulier , un douche au lever, du sport tous les jours ou presque tous les jours,  et un exposition à la lumière dès que possible dans  la matinée.

Source : Waking just one hour earlier cuts depression risk by double digits, study finds – University of Colorado. Lien vers la source

Partagez ce contenu :